Général

Ebola: l’Ouganda prolonge le confinement de deux districts

l’Ouganda prolonge le confinement de deux districts

Ebola: deux districts de l’Ouganda proches du Soudan prolonge le confinement

L’Ouganda a décidé de prolonger le confinement de deux districts touchés par l’épidémie d’Ebola, a annoncé mardi un responsable de la santé. Le ministère de la Santé a pris cette décision après que les autorités ont constaté une augmentation du nombre de cas dans ces zones.

Le confinement des districts de Kasese et Bunyangabu, situés dans l’ouest du pays, a été prolongé d’une semaine, a déclaré le Dr Henry Mwebesa, directeur général adjoint du ministère de la Santé.

« Nous avons constaté une augmentation du nombre de cas dans ces districts et nous avons donc décidé de prolonger le confinement afin de mieux contrôler l’épidémie », a-t-il expliqué à Reuters.

Les autorités ont également annoncé qu’elles allaient renforcer les mesures de contrôle des frontières dans les zones touchées par Ebola.

Pourquoi ces zones sont continuellement placées en quarantaine

Le ministère de la Santé ougandais a annoncé ce jeudi que le confinement des districts de Kibaale et de Hoima, dans l’ouest du pays, sera prolongé d’une semaine en raison de la persistance du virus Ebola.

Ces deux districts sont situés à proximité de la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), où l’épidémie a fait plus de 1.700 morts depuis août 2018.

En Ouganda, quatre personnes ont été contaminées par le virus et une personne est décédée. Les autorités sanitaires ougandaises ont toutefois affirmé que le pays était « totalement sous contrôle ».

Ce qui se passe si les habitants ne coopèrent pas

Les autorités ougandaises ont annoncé ce mercredi la prolongation du confinement de deux districts de l’ouest du pays, à la suite de l’apparition de nouveaux cas d’Ebola. Le ministre de la Santé a déclaré que le confinement serait prolongé jusqu’au 21 octobre dans les districts de Kasese et Bundibugyo.

Les raisons pour lesquelles cette politique est controversée

{subheading}

La décision a été prise suite à la détection de nouveaux cas d’Ebola dans ces deux districts. Le confinement permettra aux autorités de mieux contrôler la situation et d’empêcher la maladie de se propager. Les habitants des districts concernés seront autorisés à sortir pour acheter des denrées alimentaires et des médicaments, mais ils devront respecter certaines règles strictes afin de minimiser le risque de contamination.

Quelles conséquences cela peut avoir pour les habitants

Le ministère de la Santé ougandais a annoncé mercredi la prolongation du confinement de deux districts de l’est du pays touchés par l’épidémie d’Ebola, une décision prise après l’apparition de nouveaux cas.

« Le ministère de la Santé a évalué la situation et a pris la décision de prolonger le confinement des districts de Kween et Kapchorwa jusqu’au 30 novembre », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Mercredi, le ministère a annoncé quatre nouveaux cas d’Ebola dans ces deux districts, portant le nombre total des cas confirmés à 21, dont sept mortels.

Le confinement des deux districts de l’Ouganda affectés par Ebola a été prolongé après que de nouveaux cas ont été signalés. Le régime ougandais espère que cette mesure permettra d’enrayer la propagation de la maladie et de sauver des vies. Les autorités demandent aux habitants des districts concernés de respecter les consignes afin qu’Ebola ne puisse pas se propager plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *